Gymnastique Artistique

Engins

Sport de base par excellence, la gymnastique artistique masculine est une discipline olympique exigeante, à la fois belle et spectaculaire qui comprend six engins :

Sol

L’exercice au sol est un enchaînement d’acrobaties et de chorégraphie – sans musique contrairement à la gymnastique artistique féminine.

Il met en valeur les qualités dynamiques et le sens de l’acrobatie des gymnastes. Les lignes acrobatiques alternent avec des mouvements d’équilibre, de souplesse et de force.

Cheval d'Arçons

Au cheval d’arçons, les gymnastes évoluent exclusivement en élan et se déplacent en appui sur les mains sur les trois parties de l’engin.

Les cercles de jambes prédominent et se déclinent en différentes variantes. Le rythme, l’amplitude et la fluidité contribuent à l’harmonie de l’ensemble.

cheval d'arçons

Anneaux

L’exercice aux anneaux est une combinaison de force et d’équilibre, une succession de mouvements et d’immobilisations dans lesquelles les gymnastes doivent maîtriser le balancement des anneaux.

Le travail en élan alterne avec les éléments de force comme la croix de fer par exemple.

Saut

Après une course d’élan et un appel sur un tremplin, les gymnastes prennent appui avec les mains sur la « table de saut » – une évolution moderne de l’ancien cheval de saut – pour exécuter une figure aérienne spectaculaire.

La vitesse, l’explosivité et les qualités acrobatiques caractérisent la performance des gymnastes au saut.

Barres parallèles

Aux barres parallèles, les gymnastes exploitent les nombreuses possibilités de combinaisons et de variations en alternant le travail en dessus et en dessous des barres, les phases d’élan et de vol avec des phases de maintien et d’équilibre.

Certains éléments s’apparentent beaucoup à ceux que les gymnastes présentent à la barre fixe.

Barre fixe

Avec ses parties volantes, l’exercice à la barre fixe est certainement l’un des plus spectaculaires de la gymnastique artistique masculine. Les gymnastes enchaînent les grands tours (lunes et soleils), les lâchers et les éléments près et loin de la barre sans aucune interruption.

La fluidité des liaisons, l’amplitude des mouvements et la virtuosité illustrent la prestation des gymnastes à la barre fixe.